Confiance en soi

En route vers le succès: BOB PROCTOR dans une interview partie 1

By janvier 14, 2019 février 16th, 2019 One Comment

Bienvenue sur mon blog ! Si vous êtes nouvelle ici, vous voudrez sans doute lire mon guide pour révéler votre puissance et gagner en confiance en soi qui répond aux 3 problèmes courants quand on commence : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! Merci de votre lecture, et à très vite sur mon blog !

En route vers le succès est une interview où les grandes lignes de la loi d’attraction sont divulguées.

J’ai trouvé intéressant de transcrire une interview d’un de mes nombreux mentors Bob Proctor afin de te faire réfléchir à cette question.
Je te recommande de lire la deuxième partie de l’Interview afin d’avoir tous les éléments en ta possession.

Savez-vous qui vous êtes?

Interview:

Journaliste

Vous avez dit que quand vous alliez à des conférences c’était parce que vous vouliez en apprendre davantage au sujet vous-même.
De mon expérience, les gens vont à des conférences et notamment des conférences sur le développement personnel pour trouver une réponse.
Ils se disent  » Qu’existe-t-il ici afin que je puisse apprendre afin d’avoir plus de succès? ».
Mais ce n’était pas ce que vous faisiez n’ est-ce pas?

Bob Proctor

Non. Pour moi c’était différent.
Je crois que vous avez raison quand vous dites que les gens cherchent des réponses qui proviendraient à l’extérieur d’eux-mêmes.
Ils ne trouveront donc jamais cette réponse.
Je pense que dans mon cas, j’avais réalisé qu’il y avait quelque chose à l’intérieur de moi.
J’ai rencontré ici un homme à Toronto et c’est lui qui m’a initié et m’a donné envie d’étudier tout cela.
Il m’a dit que si je n’étais pas satisfait des résultats que j’obtenais dans ma vie, qu’il fallait que je fasse des changements sur moi-même car tout cela c’était mes résultats.
Il m’a dit  » Si tu veux faire un changement envers toi-même, il faut que tu te connaisses toi-même”. Et franchement cela me semble logique quand j’y réfléchis.
Je ne pense pas que cela soit une révélation fracassante et cela ne parlerait probablement pas à la plupart des gens mais pour moi cela me semblait vraiment logique.
J’ai donc commencé à m’étudier moi-même et j’ai réalisé que la plupart des gens ne savent pas qui ils sont.

Journaliste

Que voulez-vous dire? Du genre, je connais mon nom, je connais mon âge?

Bob Proctor

Oui mais ça ce n’est pas vous.
Si vous demandez à une personne lambda qui elle est, elle va vous indiquer son nom du genre : « Je suis Bob Proctor « . Mais ce n’est pas qui je suis.

Les mots Bob et Proctor ce sont deux mots que mes parents m’ont donnés et c’est ce qu’on appelle mon nom mais ce n’est pas moi c’est juste mon nom. D’autres diront :  » Ça c’est moi  » mais ce n’est pas moi non plus, c’est juste mon corps.
Vous n’allez jamais téléphoner ici à votre responsable et dire :  » corps ne sera pas là aujourd’hui car il est malade « .

On ne dit pas :  » Je suis main ou je suis jambe  » mais on dit :  » C’est ma main, ma jambe, mon corps, mon nom donc « Qui suis-je? ».
C’est une question intéressante et je pense que si quelqu’un commence à étudier la question et cherche la réponse, il va la trouver.

Vous voyez, je pense que nous vivons simultanément dans trois plans de compréhensions différentes.
Nous sommes des êtres spirituels, nous avons une intelligence et nous vivons dans un corps physique.

Mais parce que nous manquons d’ouverture d’esprit ou de compréhension de qui nous sommes, nous sommes complètement bloqués dans un monde physique et nous laissons des choses à l’extérieur de nous, nous contrôler.

Quatre- vingt- quinze pour cent de la population ne font que réagir à la vie, ils ne vivent pas vraiment.

Journaliste

Pourriez-vous nous dire quelles sont les barrières qui empêchent le succès?

Bob Proctor

Oui bien sûr. Il existe deux barrières principales et le mot succès est un mot assez drôle.
Nightingale a donné une très bonne définition du succès.

Il a dit  » Une personne à du succès si elle sait où elle est, si elle sait où elle va et si elle se dirige progressivement dans cette direction ».

Il a dit que le succès était la réalisation progressive en direction de cet idéal.

Toute personne qui a un but et qui se dirige vers ce but est une personne qui a du succès.

La plupart des gens pensent que le succès signifie avoir beaucoup d’argent et c’est vrai que vous pouvez avoir beaucoup d’argent si vous avez du succès mais ce n’est pas ce qui définit le succès.

Par exemple, je ne pense pas que Mère Teresa avait beaucoup d’argent mais c’est une femme qui avait beaucoup de succès.

Journaliste

Donc on parlait des barrières du succès.

Bob Proctor

Oui il y en a plusieurs.
Je pense qu’il existe deux barrières.

La première c’est le conditionnement qui a pris place dans notre subconscient depuis la plus tendre enfance.

La seule chose que nous pouvons faire c’est d’agir et de parler de la même façon que les gens qui nous entourent.
C’est pour cette raison que l’on a appris le langage qu’on connait mais s’il y avait dix langages différents dans notre maison nous aurions appris ces dix langages sans aucunes difficultés.

Nous n’utilisons qu’une seule langue, c’est donc la seule que nous avons apprise, puis nous grandissons et nous nous disons  » Oh je pourrais apprendre une autre langue ».

Nous pourrions en apprendre cent autres si nous le voulions.
On peut tout faire.
Mais je pense que nous avons un conditionnement très très puissant et généralement il est basé sur de mauvaises croyances. Ça c’était pour la barrière qui se trouve à l’intérieur de nous.

La barrière extérieure c’est notre environnement. Nous avons pour habitude de nous comporter de la même façon que tous les gens autour de nous et quand vous y réfléchissez, ce comportement est très parlant car si vous étudiez les statistiques quatre- vingt- quinze pour cent des gens passent toute leur vie sans réellement vivre la vie qu’ils auraient aimés vivre.

Savez-vous que quatre- vingt- quinze pour cent de la population du pays, disons même en Amérique du Nord qui est le continent le plus riche de toute l’histoire du monde, ces gens travaillent de façon productive pendant disons quarante ans sur leur soixante- cinq ans d’âge et au final ils n’ont quasiment plus d’argent.

Il y a forcément quelque chose qui ne tourne pas rond. Seulement cinq pour cent des gens réussissent à être dans une situation financière confortable ou financièrement indépendant.

Journaliste

Êtes-vous en train d’essayer de nous faire déprimer¬?

Bob Proctor

Évidemment que non. D’ ailleurs je trouve que c’est une idée très excitante car l’idée qui se cache derrière ça c’est que tout le monde peut gagner. Vraiment tout le monde.

Et si nous commençons à étudier les statistiques, je pense que nous pouvons tous conclure qu’il faudrait mieux que chacun réfléchisse de lui-même plutôt que de suivre tout le monde.

La plupart des gens trouvent un travail puis ils regardent autour d’eux et voient qu’ autour d’eux tout le monde travaille alors ils font de la même façon.

Ils devraient s’arrêter un instant et se poser la question :  » N’existerait-il pas une meilleure façon de procéder? ».

Journaliste

Ne devons-nous pas nous adapter au système afin de ne pas nous démarquer par risque de perdre notre travail, de nous faire virer ou de faire des vagues?

Bob Proctor

C’est exactement ça. Les gens suivent les règles du genre :  » Prenez un numéro et faites comme tout le monde autour de vous ».
Ça pourrait être intéressant de faire ça dans le royaume des animaux mais les humains ne sont pas censés vivre de cette façon.
Je pense que nous devons faire quelques vagues. Nous devons peut-être nous démarquer et être différents.

Non pas pour le prétexte d’être différents mais parce que nous sommes vraiment différents.
Nous pensons tous de façon différentes et je pense que nous devrions commencer à penser et dessiner dans notre esprit les images de ce que nous aimerions faire et ensuite de s’ y atteler et de le faire.
Emerson l’a fait. Edison l’a fait. Samuel Morse l’a fait. Buckminster l’a fait.

On pourrait continuer cette liste pendant longtemps.

Ils étaient différents, ils se sont démarqués et ils ont faits quelques vagues.

Journaliste

D’ accord. Vous avez dit que vous avez commencé en faisant des recherches sur vous-même afin d’en découvrir plus au sujet de vous- même et puis vous avez trouvé le succès en cours de route, c’est ça?

Bob Proctor

Eh bien, je n’ai pas commencé comme ça au début.
J’ ai déjà commencé à chercher à faire beaucoup d’ argent car je pensais qu’ avec beaucoup d’ argent ça allait régler tous mes problèmes et je me suis rendue compte qu’en réalité ce n´était pas le cas et plus j’ ai eu d’ argent plus j’avais l’ impression d’ avoir des problèmes.
Après avoir étudié tout ça plusieurs pendant plusieurs années, je me suis rendu compte que pour obtenir les vraies réponses.
Vous devez en savoir un peu plus sur vous-mêmes et je ne pense pas qu’il soit nécessaire de grimper l’Himalaya pour devenir une sorte de Gourou pour y parvenir.

Journaliste

D’ accord. Qu’avez-vous fait pour en apprendre plus sur vous-même?
Vous avez dit que vous êtes allés à des séminaires?

Bob Proctor

Oui, je suis allé à des séminaires.
Je voulais écouter les différents intervenants qui pourraient m’enseigner des choses concernant l’esprit.

Je pense que nous pouvons trouver la réponse dans notre esprit si nous commençons à étudier l’esprit et si nous essayons de comprendre notre esprit.

Journaliste

D’ accord. Laissez- moi revenir à votre cas. Qu’avez-vous appris sur Bob Proctor pendant cette période?

Bob Proctor

Eh bien, j’ai appris que vous ne verrez jamais la plus grande partie de moi car elle est de type non physique et ce que vous voyez ici en tant que corps physique n’est rien de plus que la manifestation physique de la part la plus haute de ma personnalité et bien sûr ceci est aussi vrai pour vous, pour la personne assise derrière la caméra et pour tout le monde.
Ce qu’il faut étudier, je pense, c’est la façon dont cette partie non physique de mon esprit fonctionne. Que se passe-t-il quand je réfléchis.

D’ où mes pensées proviennent?
Comment avons-nous fait pour créer cette chaise?
Quelqu’un a dû y penser.

Les pensées sont partout et nous mettons les pensées dans notre esprit et nous faisons des images dans notre esprit.

Ce qu’il faut comprendre c’est que c’est une partie non physique de nous qui s’occupe de tout ça.

Si je peux créer l’image de quelque chose dans mon esprit, je suis tout à fait capable de créer une copie conforme de cette idée dans mon monde physique.

Donc si je crée une image de moi-même en tant que personne heureuse et relaxée alors je peux vivre de cette façon.

Si je crée une image de moi, en tant que prospère alors je peux devenir prospère.

Journaliste

Donc si nous pensons à la richesse nous devenons riches?

Bob Proctor

Absolument, mais nous sommes déjà riche, nous sommes juste à court d’argent.

Journaliste

Ok. Donc pour ceux parmi nous qui voudrait gagner plus d’argent où avoir plus de bonheur ou peu importe la façon dont nous voyons le succès, ceux qui veulent atteindre des objectifs qu´ils se sont fixé nous devons faire quoi?

Bob Proctor

La première chose à faire est s’asseoir et décider ce qu’on veut et si c’est de l’argent définir clairement combien d’argent.

Journaliste

Beaucoup d’argent?

Bob Proctor

Figurez-vous que personne ne sait réellement combien le mot beaucoup représente.
Il faut être précis vous donner vous devez écrire sur un papier exactement ce que vous voulez et vous garder ce papier avec vous et vous le lisez souvent.

C’est ce que j’ai appris dans le livre :  » Réfléchissez et devenez riche  » et c’est ce qu’ils enseignent dans les séminaires.
Ils enseignent aux gens comment faire pour se fixer des buts mais vous avez à décider précisément ce que vous voulez et ensuite vous commencez à y réfléchir.
Vous allez voir apparaître dans votre esprit des pensées qui vous disent que vous ne pouvez pas obtenir ce que vous voulez mais vous avez la capacité avec votre esprit conscient de refuser ces idées limitantes, de les chasser de votre esprit.

Le fait de réfléchir à la raison pour laquelle nous vous ne pouvez pas faire quelque chose ne va pas vous aider à avancer donc continuer à réfléchir jusqu’à ce que vous trouviez une idée sur la façon dont vous pouvez faire ce que vous voulez et le chemin suivre pour y arriver vous apparaîtra cela viendra sous la forme d’une image dans votre esprit réfléchissez à la façon dont vous pouvez y arriver et non pas la raison pour laquelle vous ne pouvez pas y arriver.

Journaliste

Donc ça consiste à réfléchir à la façon dont nous pouvons atteindre nos buts.

Bob Proctor

Exactement. Réfléchissez à la façon dont vous pouvez y arriver, je dirais même qu’après ça vous devriez vous procurer un bon livre et commencer à l’étudier.

Trouver une personne qui est déjà en train de faire une chose que vous avez envie de faire et apprenez à connaître cette personne.

Demander les avis d’experts.
Ne demandez ni à votre voisin ni à votre père ni à votre mère ni à votre frère ou à votre collègue de travail car il y a de grandes chances qu’ils n’en savent rien.
Il n’y a aucune raison de demander à une personne comment gagner beaucoup d’argent s’il ne gagne même que cent mille euros par an.

Ils ne savent pas. S’ils savaient, ils gagneraient probablement beaucoup plus d’argent.
Dans le même principe, n’allez pas voir un docteur malade si vous voulez améliorer votre santé donc trouver quelqu’un à qui vous adresser pour avoir des conseils.

Acheter un livre, étudiez-le.
Je garde ce livre avec moi comme si c’était la Bible. Il s’agit du livre :  » Réfléchissez et devenez riche  » de Napoleon_Hill

Cela fait vingt-trois ans que je le lis et que je le relis et je vais probablement continuer de le relire durant les vingt-trois premières prochaines années.

J’ai ici quelques très bons livres que j’ai apporté aujourd’hui l’un s’appelle : Le pouvoir de subconscient » et je ne reçois aucune commission pour vendre ses livres, l’auteur nous a quitté il y a quelques années déjà mais le Docteur Joseph Murphy a écrit le livre :  » Le pouvoir de votre subconscient » et c’est probablement l’un des meilleurs livres que vous pourrez jamais trouver car vous allez apprendre des choses au sujet de votre esprit en lisant ce livre je lis énormément et je dois avoir probablement plus de milles livres chez moi dans ma bibliothèque mais celui que je transporte partout et que je dis tout le temps ces réfléchissez et devenir riche je n’ai jamais cessé de le lire.

Journaliste

Quel est l’intérêt de le relire autant de fois? J’imagine que vous connaissez le contenu de ce livre vraiment bien.

Bob Proctor

Je pense que je pourrais le réciter entièrement le secret c’est que j’ai lu un livre une fois qu’ils disaient quand vous lisez un bon livre pour la seconde fois vous n’y voyez pas quelque chose que vous n’aviez pas vu auparavant mais vous voyez en vous quelques chose qui n’était pas présent auparavant vous voyez quand je lis ça, ça crée en moi une plus grande compréhension une ou deux il a dit que les chaînons manquants dans le système éducatif qui existe de nos jours peut s’expliquer par l’incapacité de nos institutions éducatives à enseigner aux étudiants de quelle façon organiser et utiliser le savoir après qu’il les a pris il ajoute que nous devrions comprendre la vraie définition du mot éduquer.
Il ne s’agit pas d’aller dans un bâtiment pendant vingt-cinq ans car ça c’est juste acquérir de l’information en faisant ça vous développez probablement votre mémoire mais je me demande de quelle façon vous développez votre esprit et je ne suis pas contre l’éducation car j’ai encouragé mes enfants à aller à l’école.

farahkay

farahkay

Je suis Farah Kay Experte en confiance en soi, Entrepreneure, Coach, Actrice et Écrivaine J’aide les femmes entrepreneures à avoir confiance en elles afin d´éliminer rapidement les barrières mentales qui les empêchent de développer leurs business

One Comment

Leave a Reply